Pour limiter le réchauffement climatique et respecter l’accord de Paris, tous les pays doivent diminuer leurs émissions de 80 à 95 % d’ici 2050 (par rapport à 1990). Pour y arriver, il faut notamment réduire drastiquement l’utilisation des combustibles fossiles (diesel et essence) pour le transport. Cela nécessite de combiner des comportements économes en énergie et des innovations techniques, notamment dans les modes de déplacement.

QUEL TYPE DE MOTEUR FAUT-IL CHOISIR ?

Vous hésitez encore entre le diesel ou l’essence ? Vous envisagez de rouler au LPG, GNV, à l’électricité ou d’investir dans un véhicule hybride ? Découvrez les avantages et les inconvénients de chaque type de moteur.

C’est le nombre de kilomètres que vous faites chaque année qui doit vous guider dans le choix du carburant, et non le prix actuellement plus bas du diesel. Les conducteurs qui parcourent moins de 15 000 kilomètres par an, en effectuant surtout des trajets courts (moins de 10 km) en ville, ne devraient pas opter pour un diesel. Souvent, pendant les trajets courts, le moteur n’atteint pas la température de fonctionnement. La durée de vie des pièces mécaniques d’un moteur diesel, comme le turbo ou le filtre à particules, s’en retrouve raccourcie.

type de motorisation véhicules

VEHICULE ESSENCE

Les avantages du véhicule essence

Intéressant si vous roulez moins de 20 000 km par an

  • Moins cher à l’achat et à l’entretien
  • Plus grand choix de modèles

Les inconvénients des véhicules essence

  • Plus cher à la pompe
  • Durée de vie moteur plus courte
  • Pollution

VEHICULE DIESEL

Les avantages du véhicule diesel

Intéressant si vous roulez plus de 20 000 km par an

  • Moins cher à la pompe et consommation moins élevée
  • Plus cher à la revente
  • Performance et longévité moteur supérieure

Les inconvénients des véhicules diesel

  • Plus cher à l’achat, l’entretien et l’assurance
  • Moins grand choix de modèles
  • Pollution

VEHICULE ELECTRIQUE

Le véhicule électrique ne produit pas de CO2 ou de polluants atmosphériques à l’utilisation. Elle offre donc de solides avantages, surtout au cœur des villes. La voiture électrique est alimentée uniquement par de l’électricité. Elle possède un ou plusieurs moteurs, alimentés par des batteries, et se recharge chez soi ou via une borne spéciale (dans la rue, des parkings, des stations-service).

Les avantages du véhicule électrique

  • Pas d’émission de CO2 ou de polluants de l’air

Les véhicules électriques n’émettent pas de CO2. Leur utilisation n’alimente donc pas l’effet de serre ni, par conséquent, le réchauffement climatique. Les voitures électriques ne rejettent pas non plus de polluants dans l’atmosphère. Pas de NOx, particules fines, hydrocarbures imbrûlés et autres monoxydes de carbone, souvent incriminés pour leurs impacts sur la santé. Il reste toutefois quelques émissions de particules venant des pneus et des freins, émises par tous les véhicules.

Passer au véhicule électrique présente donc un bénéfice immédiat pour la qualité de l’air dans les villes. L’idéal est de privilégier le véhicule électrique pour les petits trajets du quotidien de moins de 50 km.

  • Silencieuse

Quand elle démarre et quand elle roule, le véhicule électrique est quasi silencieux. Un véritable atout pour la quiétude des villes. Ce ne sont pas les habitants proches des grands axes qui le contrediront. Mais cela peut reste un véritable danger pour les piétons qui ne l’entendent pas arriver.

  • Économique à l’utilisation

On sait que les véhicules actuels consomment théoriquement (cycle normalisé) entre 13 et 25 kWh/100 km. Cela revient à un coût de 3,25 € à 6,25 € par 100 km (1 kWh coûtant en moyenne 0,25€). Un véhicule à essence ou diesel qui consomme théoriquement 5 l/100 km coûte quant à lui entre 6 et 7 € de carburant par 100 km.

  • Peu d’entretien

Un véhicule électrique ne nécessite par définition aucune vidange. Il ne comporte ni de courroie de distribution, ni pot d’échappement, ni filtres… ce qui réduit considérablement les frais d’entretien. Le système moteur est très simplifié par rapport à un véhicule thermique (essence, diesel, hybride ou gaz). Il y a cent fois moins de pièces en rotation. Le démarrage se fait toujours au quart de tour, même en hiver. Le moteur ne cale jamais (absence d’embrayage).

Il peut arriver que l’on soit obligé de changer sa batterie. Les constructeurs assurent que le nombre de véhicules nécessitant un remplacement est anecdotique. Mais si l’opération reste rare, elle s’avère toutefois très coûteuse (plus de 4000 € pour une petite voiture type Nissan Leaf). Afin de limiter le coût de remplacement, certaines marques proposent de louer les batteries plutôt que de les acheter.

Inconvénients des véhicules électriques

  • Elle coûte très cher à l’achat

Les constructeurs proposent de plus en plus de modèles mais le marché reste actuellement limité et les prix sont toujours très élevés par rapport à un véhicule classique. Les véhicules d’entrée de gamme en électrique coûtent plus de 20 000 €.

  • L’autonomie, entre 150 km et 200 km

Même si elle a beaucoup progressé au cours des dernières années, l’autonomie des véhicules électriques ne dépasse que rarement les 200 km. Renault annonce 400 km d’autonomie pour sa Zoe. La voiture électrique reste pour les petits parcours. Mais lorsque l’on sait que 78 % des Français parcourent en moyenne moins de 50 km en voiture chaque jour, l’autonomie des véhicules électriques s’avère finalement bien suffisante dans la plupart des cas.

  • Le prix de la batterie

La plupart des véhicules électriques sont vendues sans batterie. Celle-ci est généralement proposée en location à un prix variant entre 40 € et 80 € par mois, selon le kilométrage envisagé dans l’année et les services rattachés (assistance, remplacement…).

  • La charge de la batterie et sa durée

La grande majorité des véhicules électriques du marché offrent la possibilité d’être rechargées directement sur une prise domestique 230 V. Pour éviter tout risque de surchauffe, il est cependant préférable d’opter pour des prises renforcées (à partir de 70 € ), des bornes ou des wallbox. La wallbox est un boîtier domestique sécurisé qui se fixe au mur et permet une recharge plus rapide qu’une prise domestique (un tiers de temps de charge en moins environ). Le prix d’une wallbox démarre à partir de 500 €, auxquels il convient d’ajouter le prix de la pose, éligible à un crédit d’impôt de 30 %. Selon le modèle de véhicule et type de recharge, le temps de charge complète d’un véhicule électrique peut atteindre 9 heures.

VEHICULE HYBRIDE

Les avantages du véhicule hybride

  • Le moteur électrique aide le moteur à combustion à combler ses faiblesses. Ce qui se traduit par une diminution de la consommation et des émissions. C’est tout bon pour la nature !
  • Les pièces mécaniques s’usent moins. Les freins, par exemple, sont moins sollicités du fait que nous freinons plus avec le moteur électrique (freinage électromagnétique). La batterie est rechargée pendant cette phase de freinage.
  • Certains véhicules hybrides peuvent rouler exclusivement à l’électricité pendant une durée limitée. Certaines grandes villes, comme Londres, imposent le ‘zéro émission’ ! Ces véhicules sont dès lors équipés d’une prise de chargement.

Les inconvénients du véhicule hybride

  • Ces véhicules n’offrent généralement aucun avantage en termes de consommation sur autoroute. Ils sont surtout avantageux en ville.
  • Le prix de ces voitures est assez élevé.
  • Lorsque le véhicule roule en 100% électrique, il ne fait quasiment pas de bruit, ce qui peut être dangereux pour les usagers faibles de la route.

VEHICULE LPG ou GAZ DE PETROLE LIQUEFIE

Le LPG est un combustible fossile plus propre que l’essence ou le diesel. Il émet moins d’émissions de CO2 et autres substances nocives. Contrairement aux idées reçues et à la mauvaise réputation du gaz, rouler au LPG est extrêmement sûr grâce aux récents développements technologiques. Même si pour un grand rouleur (+/35 000 km/an), cet investissement se rentabilise rapidement (sur +/- 2 ans).

Les avantages du véhicule LPG ou Gaz de Pétrole Liquéfié

Intéressant si vous roulez plus de 35 000 km par an

  • Ecologique
  • Le moins cher à la pompe
  • Autonomie élargie avec ses deux réservoirs LPG et essence
  • Durée de vie moteur plus longue
  • Plus souple à conduire et plus silencieux

Les inconvénients des véhicules LPG ou Gaz de Pétrole Liquéfié 

  • Surcoût à l’achat ou pour l’installation par installateur agréé
  • Consommation supérieure
  • Moins grand choix de modèles et limité aux modèles essence
  • Mauvaise réputation > Accès interdit dans certains lieux (tunnels, parkings…)
  • Réseau pompes LPG moins développé

VEHICULE GNV

Les camions représentent le principal moteur pour l’essor du GNV. L’association française du GNV prévoit que 20 % des nouvelles immatriculations du parc français rouleront au gaz en 2022, et la moitié en 2030. Les autocars ont pris du retard, notamment parce que l’offre des constructeurs automobiles est encore pauvre.

  • Autonomie limitée

L’équation économique reste toutefois délicate pour les transporteurs. L’autonomie des véhicules roulant au GNV est limitée à 500 km, deux fois voire trois fois moins que pour les camions au gazole.

Avec toutes les évolutions effectuer sur les moteurs au niveau de la pollution avec l’Euro 6, le véhicule électrique ou GNV est -il vraiment le véhicule adapté (hors agglomération) au transport routier ou touristes pour le moment ?

Sachant que par exemple en transports de marchandise un camion en régional parcourt en moyenne 2 fois 550 km/jour et 860 km/jour en national ou international.


ELY’ALLIANCE vous accompagne pour l’achat de vos véhicules d’entreprise, par ses conseils et par la mise en ligne de vos appels d’offres sur son site dédié à cet effet : www.elyalliance.com